Santé bio

Des chouchous comme sur la plage sans grossir !

Mon petit pêcher mignon, les chouchous sur la plage!

J’adore l’été, sentir le sable chaud sous mes pieds, écouter le bruit des vagues, sentir le souffle iodé du vent et… manger mes petits chouchous achetés aux vendeurs qui sillonnent la plage toute la journée en criant : « Chouchouuuus, beigneeeets ! Ils sont bons mes chouchous, ils sont frais mes beignets !! » (mouais, ça pas sûr mon gars). Mais mes kilos eux, les détestent. Et pour cause, ces petites cacahuètes grillées et caramélisées explosent tout en terme d’indice glycémique ! Une bouché, un kilo et bim !

Du coup, je me suis résignée à ne plus en acheter et à ne plus en manger. Je t’avoue que mes petites sessions de plage n’avaient plus vraiment le même goût. Mais comme en Franche-Comté le nombre de plages est plutôt faible, il est vrai que la tentation est réduite. Je n’y pense donc que quand je pars en vacances, ce qui dans l’année est plutôt rare. Addiction simple a gérer donc. 

Sauf que maintenant, les réseaux sociaux existent ! Et devines quelle gourmandise est apparue face à moi sans prévenir il y a quelques mois ? Les chouchous pardi ! Bravo monsieur Facebook pour avoir semé cette petite graine d’envie en moi. Je ne te remercie pas. 

C’est à Noël que la tentation est réapparue

Comme je te le disais, maudit soient les réseaux sociaux et toutes leurs publicités 🤣 Parce que ce petit vendeur traditionnel de chouchou m’a fait drôlement envie. J’étais donc devant mon ordinateur, à baver comme une idiote. Et tu me connais, j’ai cliqué sur le lien… Fatale erreur ! Je me suis fait tellement envie avec toutes les sortes de cacahuètes grillées qu’il avait ce bon monsieur !!!

<img loading=

Chouchou nature, chouchou caramel beurre salé, chouchou au sel de guérande, chouchou au miel, … et même des déclinaisons ! Tu ne veux pas de cacahuètes ? Tiens, choisis ceux à la noisette ? Non, alors les amandes. 

Je ne t’explique même pas mon état, en plein préparatifs de Noël, devant cette page internet. Et j’ai fini par craqué! Nooooooooon ! Hé bien si pauvre petit lecteur. Je me suis laissée avoir. Sauf que quand je les ai reçu, j’ai tellement culpabilisé que je les ai données à mon mari. Lui s’est bien régalé au passage héhé. Mais du coup, j’en avais toujours envie de mes chouchous… Puis l’idée est venue : si je les faisais moi même mes chouchous comme à la plage ?

La recherche des bons ingrédients pour des chouchous comme à la plage


Quelle bonne idée je ne venais pas d’avoir là. Double bonne idée d’ailleurs. Car comme je l’ai déjà évoqué dans un autre article traitant du sucre, mon père à une alimentation très restreinte, sans pour autant que sa gourmandise n’ait totalement disparue. Je me suis donc dit « Tiens, mais si tu arrive à faire des amandes caramélisées gourmandes que lui pourrait manger, tu as trouvé son cadeau de Noël! ». 

Me voilà donc partie à la recherche de fruits à coques en tout genre : noisettes, amandes, noix du brésil, noix de pécan. Hé non, tu as bien lu. Pas de cacahuètes. Parce qu’elles sont très grasses et donc qu’elles n’entrent pas dans mon objectif de 0 complexe. 

Dès lors que j’avais choisis dans mon vrac préféré mes ingrédients de base, fallait il encore trouver comment remplacer le sucre pour créer mon caramel. Ah bah oui, c’est pas con ça ! Parce que bon, le sucre, c’est un peu ce qui fait tout dans cette recette : le super goût et les petits kilos qui s’installent. 

A nouveau, je me suis tournée vers ma petite star du sucre à IG 0 : le Xylitol. Je crois que vous ferai un prochain article comparatif entre tous les sucres, dont le sucre de bouleau (xylitol). Le 1er avantage du xylitol, c’est son goût proche du sucre. En plus, venant du bouleau dont les vertus pour la santé ne sont plus à faire, il est 100% naturel, bio et il est facile à produire. Mais son plus gros atout reste qu’il ne fait pas grossir ! Au contraire, il est même top pour lutter contre les carries ! Ce n’est pas génial franchement ? 

J’avais désormais tout pour me lancer. Je n’avais plus qu’à expérimenter. 

Ma petite recette perso 0% complexe

Pour ma recette, qui a tout de suite fait ses preuves (chance du débutant ? Non je ne pense pas ! 😂 ), je me suis munie de ma fidèle poêle wok. J’y ai fait fonde un verre de xylitol avec un demi verre d’eau. Quand mon caramel à commencé à coloré, j’ai ajouté mes fruits à coque.  Et c’est ici que je te donne MON astuce magique. Contrairement à la recette avec du sucre, il faut ici que tu coupe le feu pour pouvoir faire masser ton xylitol. 

Désormais, tout se joue à l’huile de coude ! Il faut que tu remue avec énergie tes fruits à coque dans ton caramel jusqu’à ce qu’il croute et forme une « carapace » autour de tes noix. Et c’est fini ! 

Donc si je récapitule, il te faut : 

  • 1 verre de xylitol bio
  • 1/2 verre d’eau
  • 100 grammes environ de fruits à coques : amandes, noisettes, noix en tout genre, …
  • en option : miel d’acacia (pas un autre), sel de Guérande

Le résultat est fou ! J’adore : En plus, le xylitol apporte une petite touche de fraicheur en fin de bouche qui sublime tout. Vraiment, je suis fan. Même mon mari, pourtant difficile, les a adoré. Du coup, j’en fais de temps en temps et tout le monde à la maison est content ! 

La recette t’as plu ? Dis le moi en commentaire ! Et n’hésite pas à me suivre sur les réseaux sociaux : 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *